DOCTORAT

L’ISAB envisage de créer une école doctorale dans deux (2) ans, en partenariat avec une université française de renom. Il s’agira d’instituer une co-tutelle des thèses entre l’ISAB et l’université française partenaire. La thèse donnera lieu à une soutenance unique, qui permettra au doctorant d’obtenir un doctorat délivré simultanément par l’ISAB et l’université française partenaire.

Les appels à candidature et les contours d’un tel programme seront communiqués au moment opportun.

Le doctorat est à la fois le grade universitaire le plus élevé, dont l’excellence est internationalement reconnue. Deux exigences caractérisent les études doctorales : la recherche et l’écriture.
Un doctorant dispose généralement de trois (3) ans, extensibles par dérogation, pour rédiger et soutenir sa thèse de doctorat.
C’est dans le cadre d’une école doctorale que le doctorant prépare ses travaux de recherche en vue de la rédaction et de la soutenance de sa thèse de doctorat. Un directeur de thèse, qui appartient à l’école doctorale, supervise les travaux du doctorant jusqu’à la rédaction complète de la thèse de ce dernier. Le rôle du directeur de thèse est essentiel. C’est lui qui valide le sujet de thèse choisi par le doctorant. C’est également lui qui valide les épreuves ou travaux du doctorant et autorise celui-ci à procéder à la soutenance de sa thèse. Il fait d’ailleurs partie du jury devant lequel le doctorant présente ses travaux.
Une fois le diplôme de doctorat obtenu, le nouveau docteur peut choisir de travailler soit dans le monde académique en tant qu’enseignant ou chercheur, soit en dehors de l’environnement universitaire comme cadre dans une entreprise ou administration, collaborateur dans un cabinet d’experts, etc. On peut donc constater qu’un doctorat peut mener à tout !